Le sac à dos idéal pour un Working Holiday

backpacker operaCa y est, tu es bientôt parti(e) pour vivre une année d’expériences inouïes en Australie ou en Nouvelle-Zélande. La grande question : quel sac à dos choisir et surtout quoi mettre dedans ? Question épineuse s’il en est ! Voici quelques conseils pour ne pas transporter tout ton placard sur le dos et pour te dépanner en toute circonstance. Le leitmotive : pense léger et utile !

Quel sac ?

Ton sac à dos doit être choisi avec minutie. Il sera ton chez toi pendant un an, donc autanmaison-escargot-378x248t qu’il soit le plus résistant, confortable et pratique possible. Ton sac à dos doit idéalement avoir de nombreuses poches, rangements et compartiments. C’est toujours plus facile d’organiser son sac quand on peut ranger les objets, vêtements, accessoires dans des parties différentes plutôt que tout tasser dans la même poche ! Chaque objet sera plus facilement accessible. Tu ne devras pas vider tout ton sac pour le retrouver.

Pour le confort, rien de tel que des bretelles épaisses et une sangle solide qui passe autour des hanches pour bien répartir le poids. Car un sac qui tire sur les épaules c’est l’horreur. Une ceinture lombaire qui tombe bien sur les hanches sera salutaire. Des systèmes d’aération/ventilation  sont aussi nécessaires pour que tu n’aies pas des sensations désagréables de sueur.

Veille à prendre un sac qui se ferme entièrement avec des fermetures éclaires pour pouvoir mettre des petits cadenas (sur les double tirettes) et donc verrouiller ton sac contre d’éventuels curieux.

Si ton sac n’est pas muni d’une housse de protection contre la pluie, pense à en acheter une qui s’adapte à ton sac avant le départ.

Enfin, petit détail mais qui peut être important : ne choisit pas un sac trop flashy. Attirer le regard n’est pas top si tu veux éviter les vols.

Quel poids ?

Rien ne sert de bourrer ton sac au maximum. On parle d’un poids idéal de 1/3 de son propre poids (ex.: je pèse 53 kg, mon sac en fera 17,5). Certains conseillent plutôt de ne pas dépasser 10-12 kg et de choisir un sac de 50 litres (pour les femmes) à 60 litres (pour les hommes). D’autres conseillent de ne pas dépasser 15 kg. Bref, light is beautiful !

Essaye de limiter le poids au maximum avant le départ. Pense plus lessive que vêtements. Quelques sous-vêtements, t-shirts, 1 maillot, 1 ou 2 shorts, une paire de tong esacados poidst de basket et c’est parti. Sinon astuce : après quelques jours ou semaines de voyage donne les affaires qui te paraissent inutiles à des gens qui en ont besoin ou renvoie-les par la poste à tes parents. Il existe aussi des sacs de rangement sous-vide pour une optimalisation de l’espace. Autre possibilité : s’acheter quelques vêtements utiles en cours de route. C’est tout bénéfice pour le portefeuilles et c’est sympa de faire un peu de shopping local.

Les objets les plus lourds et denses se placeront près de ton dos, les moins lourds et compressibles vers l' »extérieur » du sac.

Le contenu idéal ?

C’est celui qui te correspond et qui correspond à ton type de voyage. Il sera différent si tu ne fais que du trekking ou si tu te déplaces d’auberge en auberge en transports locaux. En fait, il y a pas vraiment de contenu idéal pour un sac à dos de voyage de longue durée. Mais voici quand même quelques astuces et quelques musts. Ensuite, c’est à toi d’adapter le contenu du sac en fonction de ce dont tu as besoin au cours de ton périple. Certains accros au net ne peuvent se passer de leur ordi, d’autres de leur GoPro ou de leur appareil photo… à toi de voir.

2dcec574be

A avoir absolument dans son sac :

– Un guide Lonely Planet (ou sur son smartphone/tablette). L’outil papier peut être utilisé sans connexion internet ou lorsque ton smartphone est plat.

– Un smartphone/tablette avec les apps utiles (maps, guides, etc) et qui permettent de contacter tes proches à moindre coût (Whatsapp, Facebook Messenger, etc).

– Un canif suisse

– Un adaptateur

– Un mini baffle : pour les soirées improvisées avec d’autres voyageurs

– Un jeu de carte : idem

– Un mini trousse médicale (baume du tigre pour les piqûres de moustiques et autres douleurs musculaires, de l’arnica pour calmer les brûlures, une plaquette anti-inflammatoires pour les maux de tête/ventre/musculaires, une bonne crème solaire, etc.)

– Une GoPRo (si on est fan de vidéo). Permet de filmer des moments inédits et de faire un montage rapide avec Imovie (pour Mac)

– Une bonne paire de boules Quies pour les nuits en auberge

– Un legging (pour les femmes) : utile pour un cours de yoga/un jog sur la plage mais également lors des longs courriers.

– Un paréo (pour les femmes) : il se décline au fil de ses utilisations (écharpe, essuie de plage, robe d’appoint)

– Une bonne paire de tong : indispensables dans les pays chauds

– Un coussin gonflable pour les nuits dans les transports

– Une carte Visa/Mastercard et un peu de cash. Finalement, avec une bonne carte de crédit et un peu de sous de réserve, tous les points précédents peuvent se trouver facilement.

Voilà, c’est maintenant à toi de faire ton sac ! Ne te prends pas trop la tête et reste léger, c’est ça la liberté ! Bonne route.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s